[Concours Talents] Les Lauréats régionaux montent à Bercy pour représenter la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Catégorie Commerce

 

 

 

Julie MEUNIER, créatrice  « Les FRANJYNES »

Activité : commercialisation de prothèses capillaires et accessoires capillaires

 

 

Son histoire semble à peine croyable. Julie Meunier, incarne l’image de la femme combattante. Cette belle fleur niçoise, avec le sourire radieux n’a jamais lâché prise. Atteinte d’un cancer à l’âge de 27 ans, elle s’est battue comme une tigresse pour surmonter cette épreuve et à en ressortir plus forte que jamais.

 

 

L’idée du projet…

Belle comme le jour, Julie, commence à perdre ses cheveux à la suite de longues séances de chimiothérapies et de radiothérapies, un coup dur qui la pousse à acheter une perruque et à constater très rapidement  la difficulté de la mettre et de l’entretenir. Et c’était le déclic, pour créer une prothèse capillaire glamour, tendance et chic permettant aux femmes atteintes du cancer d’être belles tout le temps.

Un concept simple et très glamour…

 

« LES FRANJYNES », ce sont de jolies franges de 6 couleurs différentes : blond, brun, châtain, poivre & sel, roux et blanc disposant d’un système breveté afin de tenir sur les têtes sans cheveux. Le tout toujours accompagné d’un beau turban, car l’un ne va pas sans l’autre ». nous confié Julie.

Mesdames : « Vous n’avez qu’à choisir la couleur de votre frange et nouer votre turban. Effet garanti, personne ne se doutera de rien ».

Pourquoi ce nom « LES FRANJYNES » …

« LES FRANJYNES », ce sont les sœurs de combat. C’est aussi la communauté que nous sommes. C’est l’entraide et le partage. Parce que mon rêve, c’est de rebooster le moral de mes protégées. Le moral, il est essentiel pour affronter les traitements qui eux sont essentiels à la guérison.

 

Toutes les femmes ont le droit d’être belles…

« Les FRANJYNES » vous propose une large gamme de Franges et de turbans pour adultes et enfants. Julie  a imaginé pour vous 6 nouages différents, un pour chaque jour de la semaine. En faisant ses nouages, elle retrouvait cette sensation, perdue, de se coiffer. Les nouages ont été pour elle thérapeutiques. Grâce à cela, elle a moins souffert de la perte de ses cheveux. Et elle espère que ça sera le cas pour vous !

Retrouvez tous ses produits sur : www.lesfranjynes.com

 

Catégorie Artisanat 

 

 

 

Gilles CHRISMANN, créateur  » Les gourmandises de Fanny » 

Activité : Pâtisserie artisanale

 

 

Beaucoup de passion, beaucoup de travail et beaucoup de savoir-faire, c’est ainsi que nous pouvons décrire le parcours de Gilles CHRISMANN. Très impliqué dans son métier, ce pâtissier originaire des Alpes de Haute-Provence a trouvé dans la création d’entreprise, son meilleur moyen d’expression.

Son parcours

Originaire des Alpes de Haute-Provence, Gilles CHRISMANN, 48 ans, a commencé par passer son CAP pâtissier avant de travailler à la boulangerie la bonne étape, puis à l’hôtel restaurant ‘La Magnanerie’ en Haute Provence où il a orchestré une équipe de jeunes qui confectionnée des œuvres d’art de la gastronomie française.

De l’artisanat français 

Le chef, Gilles CHRISMANN, propose aussi bien des desserts raffinés et gastronomique, des grands classiques de la pâtisserie française revisités. Avec des produits 100% locaux, car notre chef a choisi de faire honneur au made in France, en collaborant avec des commerçants du territoire.

La  star de la boutique : le Macaron Provençal imprimé

Impossible de résister au délicieux macaron français, et encore moins devant le macaron personnalisé que nous propose Gilles CHRISMANN. Ça réputation, il la doit au macaron, ce petit gâteau circulaire, à la fois fondu et moelleux, symbole de la pâtisserie française qui fait la fierté de la boutique et de la ville de Digne-les-Bains.

Il crée également de nouvelles gourmandises qui possèdent une identité propre

Plus que bons, les macarons de Digne-les-Bains se veulent orignaux et uniques. « On propose des macarons avec une personnalisation sur la coque, avec un logo, un message, un texte, une photo », explique Gilles Chrismann : « Pourquoi s’envoyer du papier quand on peut s’envoyer de la (bonne) pâtisserie ? nous dit-il ».

 

Tout est imprimé grâce à une imprimante alimentaire. « On s’adresse notamment aux particuliers, qui vont communiquer sur un mariage, un baptême… On s’adresse également aux professionnels de la restauration. On travaille également avec des communes, divers professionnels, pour des séminaires, des salons », ajoute Gilles Chrismann.

 

Retrouvez son atelier au 9 rue Pied de Ville à Digne-les-Bains. Les impatients peuvent aller sur le www. macaron-de-provence.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *